navigateur non reconnu !!
ARIA Technologies Logo Aria

Industries

ARIA Technologies collabore avec de nombreux clients industriels pour analyser le problème de la pollution atmosphérique : caractérisations des rejets, études des émissions et des concentrations dans l’air, propositions de réduction des émissions atmosphériques.

  • Evaluation de l'impact de sources industrielles existantes ou en projet sur l'environnement atmosphérique
  • Conseil en dimensionnement de cheminées pour le respect des normes de qualité d'air
  • Calcul des probabilités d'apparitions de panaches d'eau condensée pouvant générer des nuisances visuelles ou la formation de verglas
  • Evaluation de la contribution des émissions d'un site dans un contexte industriel dense et conseil pour limiter les rejets atmosphériques
  • Suivi en temps réel des émissions à partir d'un système de modélisation de qualité de l'air
  • Conseil en implantation de sites industriels afin de limiter leurs impacts sur l'environnement

L'expertise d'ARIA Technologies repose sur la complémentarité de deux démarches : la conception et la réalisation de systèmes informatiques de simulation d'une part, et la réalisation d'études et la prestation de services d'autre part. En fonction des besoins, nos équipes utilisent ou mettent en place les outils adaptés pour répondre aux différentes problématiques : logiciels, systèmes, outils d'intégration dans les systèmes d'information de l'entreprise...

  • Outils de modélisation bureautiques : ARIA Impact, ARIA Impact3D, ARIA City, ARIA Risk, ARIA Local
  • Systèmes globaux : ARIA View, ARIA Régional
  • Etudes et conseils, prestations d'accompagnement, formations
  • Prestations d'intégration dans les systèmes d'information globaux

Pour répondre au plus près aux besoins des industriels, ARIA Technologies travaille en étroite collaboration avec des partenaires :

Nos partenaires technologiques

  • Environnement SA : Environnement S.A est l'une des toutes premières entreprises internationales d'instrumentation d'analyse et de mesure de l'environnement. ARIA Technologies et Environnement SA travaillent en étroite collaboration auprès des industriels pour leur fournir une offre complète de services pour la surveillance de la qualité de l'air et le suivi des émissions industrielles. Pour plus d'informations, consulter le site.
  • LEOSPHERE : LEOSPHERE SAS est une entreprise spécialisée en observations atmosphériques par LIDAR (Light Detection and Ranging). LEOSPHERE fabrique et commercialise des LIDARs mais offre également des services d’ingénierie associés à ses technologies (étude terrains, développement sur mesure, location avec assistance). ARIA Technologies et Leosphere travaillent en partenariat étroit pour répondre aux problématiques de surveillance de la pollution atmosphérique et l'acquisition de données vent pour l'énergie éolienne. Pour plus d'informations, consulter le site.

Nos partenaires à valeur ajoutée

  • CAP Environnement : Bureau d'études indépendant spécialisé en environnement atmosphérique (qualité de l'air, odeurs, bruit, champs électromagnétiques,...) CAP Environnement et ARIA Technologies s'adressent aux industriels, bureaux d'études, collectivités locales et territoriales ainsi qu'aux services déconcentrés de l'Etat pour répondre à toutes leurs problématiques. Pour plus d'informations, consulter le site.
  • TERA Environnement : TERA Environnement est une société créée en 2001 suite à l'essaimage d’un laboratoire de Recherche de l’Université Joseph Fourrier de Grenoble, spécialisée dans l’analyse des contaminations chimiques. ARIA Technologies travaille avec TERA Environnement pour ses besoins d'analyses physico-chimiques. Pour plus d'informations, consulter le site.

Inventaires d'émissions pour les sites industriels

heating of plumes

Les inventaires d’émissions industrielles consistent à évaluer les caractéristiques de l’ensemble des sources polluantes (gaz, particules, odeurs...) d’un site industriel : sources ponctuelles (cheminées), émissions diffuses (évaporations de bassins, bacs de stockage,...) ou fugitives (fuites sporadiques). Ils s’appuient sur l’interprétation de mesures in situ ainsi que sur les bilans massiques des installations.

Systèmes d'Information Environnement (SIE)

Ces systèmes permettent l’enregistrement de mesures continues provenant de capteurs dans une base de données, l’analyse de ces mesures et la présentation de synthèses (indices environnement). L’insertion dans ces systèmes d’un outil de modélisation de l’impact des rejets permet d’envisager une autosurveillance active dans laquelle les émissions sont modulées en fonction de l’impact prévu. L’équipe d’ARIA Technologies peut intervenir aussi bien au niveau de la conception de systèmes complets que pour l'intégration d'un module de modélisation dans un système existant.

Gestion de campagnes de mesures in situ/Point zéro

La gestion d’une campagne de mesures fait de plus en plus souvent appel aux techniques de modélisation : il faut mesurer au bon endroit, au bon moment, dans des conditions météorologiques représentatives.

onsite field experiments

L’utilisation d’un modèle permet d'extrapoler des mesures ponctuelles vers des cartes 2D en tenant compte de l'environnement (relief notamment). Les compétences d'ARIA Technologies permettent d’optimiser l’emplacement des capteurs, de choisir le mode de fonctionnement de capteurs spécifiques (anémométrie sonique, SODAR, DOAS, LIDAR), de comparer en continu les mesures et les résultats des calculs, en mettant en évidence les erreurs ou les oublis dans le recensement des émissions.

Evaluation de l'impact des sources industrielles

map

Tous les secteurs industriels sont intéressés par les études d’impact des sites de production sur la qualité de l’air. Il peut s’agir de la modélisation de l’impact à long terme des rejets atmosphériques d’une installation isolée, destinée à comparer les concentrations calculées aux limites légales (moyenne annuelle, centiles…), mais aussi de l’étude des contributions respectives de plusieurs émissaires industriels ou urbains. Ces travaux concernent principalement la détermination des quantités maximales émises et des conditions optimales d’émissions (nature du gaz, dimension des cheminées, vitesses et températures d’éjection), compte tenu des conditions météorologiques observées.

L’étude approfondie de situations particulières est parfois nécessaire : impact des rejets de gaz plus lourds que l’air, situations de vents faibles, effets du relief ou des brises de mer, panaches humides pouvant provoquer une gêne visuelle ou des risques de verglas.

Evaluation de l'impact des nuisances odorantes

map

L'arrêté du 22 avril 2008 fixe les règles techniques auxquelles doivent satisfaire les installations de compostage ou de stabilisation biologique aérobie soumises à autorisation.

L'article 26 de cet arrêté précise notamment que les exploitants des installations existantes ont l'obligation d'établir la liste des principales sources odorantes, qu'elles soient continues ou discontinues. Une fois cette liste établie et la caractérisation établie, les exploitants doivent réaliser une étude de dispersion pour vérifier le respect de l'objectif de qualité de l'air. De plus, si la limite de 5 uoE/m³ n'est pas respectée, l'exploitant devra apporter les améliorations nécessaires à l'installation pour atteindre cet objectif.

La circulaire d'application du 6 mars 2009 précise les différents articles de l'arrêté.

C'est à partir de son expérience dans la modélisation des pollutions gazeuses qu'ARIA Technologies a développé son expertise dans la modélisation de la dispersion d'une pollution olfactive, en tenant compte des spécificités des émissions odorantes: émissions par bouffées odorantes, prise en compte indispensable des périodes critiques de vents faibles, ...

Il est difficile de corréler les émissions odorantes à la gêne engendrée. De nombreux facteurs entrent alors en ligne de compte :

  • caractère de l'odeur
  • dispersion dans l'atmosphère
  • météorologie
  • topographie
  • obstacles
  • localisation et sensibilité des récepteurs
  • fréquence et persistance des épisodes

Les modèles numériques prennent en compte de manière plus ou moins simplifiée l'ensemble de ces facteurs. La modélisation est la seule technique abordable permettant de relier émissions et gêne, et donc de prédire la gêne attendue lors de réaménagements du site, de conditions météorologiques particulières ou encore de modifications de l'environnement.

ARIA Technologies propose depuis longtemps ses modèles tant en mode diagnostique, pour aider à comprendre l'origine des nuisances, qu'en mode prédictif, pour tester, évaluer et dimensionner les aménagements du site.

Nos experts proposent seuls, ou en partenariat avec d'autres entreprises, des études, des missions d'expertises ou de conseil, ou des outils de suivi en ligne de ces émissions pour répondre aux demandes de nos clients dans le respect des exigences réglementaires.

Evaluation des risques sanitaires

L'Evaluation des Risques Sanitaires (ERS) permet, à partir de l'étude d'impact d'un site industriel, de déterminer les risques sanitaires encourus par la population voisine de l'installation.

ARIA Technologies réalise le volet AIR des ERS et détermine ainsi les doses auxquelles sont exposées les populations avoisinantes : par inhalation (modélisation avec un des logiciels développés par ARIA Technologies), et/ou par ingestion (transfert dans la chaine alimentaire). Ceci permet ensuite de caractériser les risques sanitaires.

Qualité de l'air à l'intérieur des bâtiments

indoor animation

Les études de pollution intérieure analysent par exemple le risque lié à un procédé particulier dans un atelier (système de ventilation, configuration des locaux). La disposition des capteurs d’alerte à l’intérieur d’une usine peut être optimisée.

ARIA Technologies étudie aussi l’efficacité d’une salle blanche, ou le dimensionnement des systèmes de confinement pour des applications spéciales (hôpitaux, centrales nucléaires, sous-marins).

Haut de page